Mon test du sac de trail running Kalenji 10 litres

Mon test du sac de trail running Kalenji 10 litres… d’un point de vue esthétique, mon sac allié à la fois sobriété et fantaisie: l’avant est composé d’un tissu gris foncé et l’arrière d’un tissu blanc tacheté d’effets noirs, les coutures et certaines finitions sont elles vertes fluo. À noter que Kalenji a décliné le produit en autres associations de couleurs :  gris foncé / rouge et gris bleuté / noir .

Côté pratique et rangement nécessaires, le sac Kalenji est très bien doté : à l’arrière il propose une poche principale avec une fermeture éclair qui permet de l’ouvrir sur tout sa longueur. L’espace de stockage est confortable, j’ai pu y ranger facilement un coupe-vent et un haut chaud manches longues. Cette poche a l’avantage d’être en texte stretch ce qui lui permet de gagner un peu plus de volume dans le cas où vous souhaitez y mettre une quantité importante de matériel. À noter qu’elle est elle même dotée d’une plus petite poche en son intérieur pour y ranger de manière sécurisé des plus petits objets (quelques pièces de monnaie, carte identité …).

Du côté hydratation – le point le plus important pour un sac de trail – le sac propose une alliance entre une poche d’eau (vendu avec une poche de 1 litre) dans le dos avec le traditionnel système de tuyau qui vient à la bouche (maintenu à distance réglable de la bouche grâce à un petit système d’attache, petit système pouvant être positionné sur la bretelle de droite ou de gauche, à la convenance du coureur) et des poches à l’avant, au niveau des bretelles permettant de ranger une flasque de 500ml de chaque côté. Cela représente une capacité finale en liquide de 2 litres maximum ce qui peut être pratique en cas de ravitaillements espacés ou d’entraînements longs sans points d’eau sur le chemin. J’y ai également trouvé trois autres avantages :

  • La réparation du poids liés aux boissons est bien faites puisque vous avez une partie à l’avant et une partie dans le dos
  • Les trois capacités vous permettent de prendre plusieurs types de boissons comme par exemples de l’eau et des boissons énergisantes (ce qui n’est pas possible quand vous n’avez qu’une unique grande poche d’eau dans le dos).
  • Enfin pour les traileurs adeptes des flasques, vous pouvez récupérer la zone réservée à la poche à eau pour y stocker du matériel comme des vêtements.

Au bas du sac et en superposition de la poche principale un second compartiment a été implanté (environ 30cm x 15cm de haut) et est maintenu fermé par un épais élastique. Elle a pour avantage d’être facilement accessible sans avoir à enlever le sac du dos pour récupérer le matériel. Là aussi, j’ai pu y ranger aisément un vêtement ou alors des accessoires types gants et bonnet.En ce qui concerne le devant du sac, les autres poches sont placées sur l’avant des bretelles, implantation qui est semblable à droite comme à gauche: la plus grande d’entre elle permet d’y ranger la flasque, celle juste en dessus est plutôt dimensionnée pour y ranger des barrées céréales ou objets plats type smartphone (les grands formats entrent parfaitement) (noter que lorsque les flasques sont pleines, les poches situes juste en dessous deviennent un peu étroites car les flasques occupent de la place avec leur volume) et il en est de même pour la plus basse des trois. La multitude des poches rendent le sac très fonctionnel et permet de transporter le matériel obligatoire demandé par la plupart des organisations de trail.

À l’essai je prends le soin de bien régler le sac avant la première sortie. Un petit serrage peut être fait à l’aide d’un puissant scratch qui permet le réglage entre le bas de la bretelle et l’arrière du sac. Le second réglage qui est un réglage de serrage se fait entre les deux bretelles à l’aide de trois petits “clip” à l’avant . À noter que ces trois “clips” peuvent être déplacés à la guise du porteur sur 6 positions situées à différentes hauteurs de la bretelle. Cela permet au coureur de positionner et placer son serrage aux endroits qui lui paraissent les plus adaptés. À noter cependant qu’un confort optimal se fait à la base en choisissant la bonne taille du sac dès l’achat et ce en fonction de sa morphologie puisque ce dernier est décliné en deux tailles (XS-S et M-L).

Sinon à noter d’autres fonctionnalités ou options : vous pouvez ranger deux bâtons soit à l’avant du sac, ou alors à l’arrière et ce à l’aide de boucles élastiques. N’étant pas forcément adeptes des bâtons je n’ai pas testé cette possibilité. Côté option, Kalenji a doté son produit d’un sifflet, un incontournable des listes du matériel obligatoire sur les courses officielles.

Sur le terrain le sac est bien stable, je ne note pas de ballottement. J’ai particulièrement apprécié la bonne répartition des poids liés aux réserves d’eau lorsque ces derniers sont pleines : Le fait d’avoir de l’eau à l’avant et autant à l’arrière permet un juste équilibre durant l’effort. Autre point appréciable, c’est l’accessibilité aux poches : évidement mise à part la poche principale à la fermeture éclaire au milieu du dos, les autres poches sont plus ou moins facilement accessibles permettant de récupérer et ranger facilement les affaires et accessoires et ce sans avoir à s’arrêter pour enlever le sac du dos.

Du côté des flasques souples, les 500 ml qui sont bien sûr compatibles avec le sac, elles sont de bonnes factures ! Kalenji a même pris le soin de rajouter une option de fermeture dessus. Au-delà de la possibilité de transporter la flasque dans un sac de trail, je me sers aussi de cette dernière sur mes sorties plus courtes en la tenant tout simplement à la main. Pour cela, elle est dotée d’un petit anneau élastique (que l’on peut décider d’enlever ou pas) afin d’y glisser un doigt et ainsi permettre une meilleure préhension de la flasque. A noter que comme souvent sur ce type de produit c’est une matière qui sent le plastique, il est important de bien la rincer plusieurs fois avant la première utilisation et l’odeur s’estompera toute seule. Autres points :

  • Elles sont garanties sans Bisphénol A – BPA-  le composé chimique si souvent décrié.
  • En plus de la flasque 500ml, le produit est décliné en d’autres tailles : 150 ml et 250ml.

Bref, ce sont des produits complets, que je recommande : le sac 10 litres +  sa poche d’eau 1 litre incluse sont vendus à 35€ et la flasque 500ml est disponible à 10€.

Toutes les informations sur le site de Kalenji.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.