Test et avis des chaussettes de trail Rywan Atmo-Race et No Limit Trail

En trail, surtout sur un ultra chaque composant de l’équipement du coureur à son importance. Il en est de même pour les accessoires, et particulièrement pour les chaussettes. J’ai malheureusement déjà fait les frais de chaussettes de mauvaises qualité, c’est ampoules garanties, avec un arrêt de l’entraînement de 15 jours imposés, le temps de la cicatrisation. Afin d’éviter ce genre de déboires, des chaussettes résistantes, conçues et adaptées pour ce genre d’effort extrême est indispensable… la solution : les chaussettes Raywan, marque française, qui proposent des modèles techniques et aussi abordables. Ci-après un test de deux modèles de leur gamme, adaptées à la pratique du trail:

Mon test de la Rywan Atmo Race:

Au premier regard, ce qui impressionne c’est l’esthétique général du modèle: de la couleur (dominante bleu, orange  et gris) mais aussi les différentes types de mailles qui la constitue. La tige est courte, idéal pour les coureurs qui n’aiment pas avoir des chaussettes trop hautes. On aperçoit rapidement que l’on a une chaussette travaillée et technique. A la prise en main, ce qui impressionne c’est la qualité générale du tissu: le tissu est robuste et la technicité de sa composition (84% Polyamide Multi-Fibres, 13% polypropylène, 3% Elasthanne) garantie une résistance et respirabilité optimale.

J’ai testé ce modèle sur deux sorties : une cool de 22km et une seconde où j’ai vraiment sollicité les chaussettes : durant mon tour de la Vallée de la Thur de 100 km et 4400m d+ – récit ici– . J’avais pourtant fait des sorties biens moins longues avant, et m’étais retrouvé avec des ampoules énormes sous le pied et au talon : avec les Atmo Race, rien, fluide, efficace, protectrices ! Autre point à mettre en avant… le confort face à la chaleur : toujours sur cette sortie il a fait chaud, parfois frôlant les 30°C et pourtant pas de problème à noter au niveau de l’humidité! Ici, pas d’effet éponge mais bien une évacuation efficace de la sueur. Et la bonne nouvelle, c’est que après 130km au compteur, la fibre est comme neuve, même sur les points de frottement principales comme sous le talon par exemple, ce qui confirme ma première impression: la Atmo Race sera ma partenaire pour les sorties longues pour lesquelles j’ai besoin d’un confort optimal de la première à la dernière foulée; je l’ai d’ailleurs portée , en plus de mon Tour de la Vallée de la Thur,  sur l’Ultra Trail des Marcaires (72km, 3700 md+) avec 0 ampoule et frottement à déclarer. Mes jambes ont piqué, la chaussette, elle, n’a pas bougé !

La Rywan Atmo Race Climasocks est disponible à 13.99€, en vente sur le store de Rywan.

Mon test de la Rywan No Limit Trail

Avant tout, le nom que je trouve génial et qui résume à lui seul la philosophie d’un bon nombre de traileur. Sur ce modèle, un peu plus de sobriété : avec du gros et une touche rouge, le modèle étant également décliné avec une touche de bleu. Au-delà de l’aspect, c’est une chaussette plus légèrement épaisse au touché que la Atmo Race (mais reste en fait assez fine !) et comme un gage de qualité, de Rywan la garantie 1000km ou 2 ans sans trous (talon et pointe des pieds) : investir dans la No Limit Trail c’est investir dans le confort et surtout un produit durabilité.

A l’effort, la No Limite Trail épouse parfaitement le pied puisque la forme du talon a été dessiné dans la chaussette évitant les plis pouvant devenir inconfortable. Elle est plus basse, ici pas de compression du mollet mais une tige quand même suffisamment haute pour protéger les talons d’Achilles des frottements de la chaussure. Mon premier test se fait dans des conditions de fortes chaleurs (30°C par endroit) et sur une sortie longue de 2h30 dans mes belles montagnes vosgiennes et.. je n’ai jamais eu chaud aux pieds ni  été gêné par de transpiration: l’évacuation s’est donc parfaitement faite. Autre point important, et commun à la Atmo Race, je n’ai pas eu d’ampoules moi qui suis pourtant sujet à ce genre de désagrément. Au fur et à mesure des sorties trail (et donc de ce test) je n’ai pas constaté de détérioration de la maille ou des coutures, ça tient le choc et pourtant je ne les ménage pas! Elle est un bon compagnon de route et sur un trail, s’il doit y avoir des dégréments, avec la No Limit Trail aux pieds ça ne viendra pas des chaussettes ! C’est une chaussette technique, intelligemment pensé et adapté à la pratique du trail et pour moins de 15€ !

La RywanNo Limit Trail  est disponible à 14.99€, en vente sur le store de Rywan.

 


La marque Rywan: Créée en 1986, Raywan pense et dessine les chaussettes adaptées à tous les pieds et adaptées à l’utilisation du porteur, avec pour slogan “une chaussette pour chaque sport”.  Et Cocorico, la marque est française, les produits sont développés en France et la plupart sont fabriqués Italie. 


 

Laisser un commentaire