J’ai testé le circuit du 30km du Munster Trail

Le Munster Trail était l’an passé à sa première édition. Questionné sur un tel engouement pour une si jeune course j’ai voulu me faire mon propre avis sur l’épreuve qui de mémoire avait affiché complet plusieurs jours avant… Après un passage découverte à Endurance Shop Colmar où j’ai pu faire la connaissance de Gilles le gérant du magasin (et par la même occasion d’une animation de préparation musculaire au rouleau de massage)  je profite de ma présence dans le secteur pour filer à Munster, dans la vallée du même nom, lieu de départ du trail du même nom. Incertain sur la possibilité de courir en raison des chutes de neige du mois de décembre je décide tout de même de m’y aventurer. La trace chargée sur ma Suunto je n’ai qu’à suivre l’itinéraire annoncé à un peu plus de 28km.

Je pars depuis la gare et traverse une petite partie de la ville de Munster pour m’en extraire au bout d’un petit kilomètre. Le chemin se transforme subitement en sentier et l’asphalte en pierres: ça surprend mais ça annonce la couleur. Je ne fais pas 200 mètres avant de faire une formidable chute dans un pré en me prenant le mollet droit dans du fil de fer !  Je me relève comme si de rien était, ou presque pour aller direction du village de Hohrod, puis vers celui  de Soultzeren. Le parcours est une alternance de traversée de pâturages et de petits bois assez sympathiques. Ca monte pas mal sur le premier tiers du parcours – sauf  une descente d’environ 2.5km depuis Mittelbuhl jusqu’à l’entrée de Soultzeren. Malgrès ça, les 10 premiers kilomètres ne sont pas techniques mis à part quelques traversées de forêt parfois surprenantes (où c’est être moi qui a parfois dévié de ma trace…).  Lorsque la vue est dégagée, quelques chouettes panoramas sur la vallée de Munster peuvent être observés; ce jour là, malheureusement pas plus loin en raison de la couche nuageuse basse.

Un passage dans la forêt de Bichtstein (où ça monte encore) on arrive au premier lac du parcours: le Lac Vert. l’enneigement étant assez important en ce début de janvier mon rythme de croisière prend une sérieuse claque, d’autant que après le lac ça monte encore légèrement pour atteindre au kilomètre 14 le point culminant de mon tour: 1165m. Je ne peux pas décrire le chemin ralliant les deux lacs (un peu moins de 3km), ce dernier étant intégralement recouvert par la neige.Je suis dans la brume la plus totale, on ne voit rien, je ne croise personne à part quelques randonneurs en raquette faisant une pause aux abords du Lac Vert. Peut avant de rejoindre le lac de Truites que j’affectionne particulièrement, la neige fond, mouillant mon chemin. Par contre sur place, on ne voit toujours rien, tout est blanc, au sol et dans les airs ! Par contre les sentiers ralliant le Forlet au Hautes Huttes est une merveille en matière de paysage, bien qu’épuisant car très caillouteux ! Ce jour là, il ressemblera d’ailleurs plus à une rivière qu’à un sentier, l’eau de la fonte des neiges empruntant le même chemin que moi.

Ca descend enfin jusqu’à une ultime remontée le long d’un circuit de mémoire à la bataille du Linge. Ici près de 17000 soldats ont perdu la vie lors de la première guerre mondiale, c’est un lieu débordant d’histoire et d’émotions. Il faut remonter à presque 1000m d’altitude sur un sentier relativement technique entre le Barrenkopf et le Kleinkopf… il est même parfois difficile d’y courir, la prudence est de mise. La sortie de la foret, au kilomètre 22, donne sur un pré, juste au dessus de Hohrodberg avec une vue absolument sur la vallée et les montagnes d’en face, on se sent presque obligé de s’arrêter pour contempler. Il faut finir et la fin est elle…. dans la forêt direction Munster! et c’est long, large, presque ennuyeux! Les coureurs qui ont encore de l’énergie pourront ici se faire plaisir avec un chemin fait pour battre un record du monde de vitesse. Autant j’ai savouré les 22 premiers kilomètres, autant j’ai trouvé les 6 derniers presque interminables. En sortie de forêt, l’entrée dans Munster se fait via Heidenbach, il reste quelques foulées dans la ville et la boucle est bouclée.

Ma montre affiche 29km pour 1172 m de d+  (contre 30/1400 annoncés par l’organisation). Ma trace sur Movescount est ici.

Relive ’30km munster trail ‘

La page Facebook de partage autour du running et du trail en Alsace, c’est Alsace Running !

rejoignez-nous-facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.