Test du sac hydratation de trail Salomon Agile 2 SET

Petit article sur ma nouvelle acquisition pour courir hydraté: le sac Salomon Agile 2 SET.  Ce sac, est imaginé comme la gamme historique de Salomon qui resiste à l’aire des gilets porteur de flasks! On est encore sur le bon vieux sac à dos avec la poche Hydrapak de 1,5 litres et le petit tuyau qui va jusqu’à la bouche. J’avais déjà deux sacs de la marque, simplement géniaux en raison de leurs stabilité, l’absence de balancement, la répartition sur le dos, alors pourquoi changer?  Il est tout de même à noter que j’ai dû changer certaines fermetures éclaires sur ces sacs, et que 3 poches d’eau (oui 3 !!) se sont percées, mais chaque fois reprises et échangée par Salomon.

Je repars donc sur ce type de sac, dans lequel je retrouve globalement les mêmes principes. La protection thermique sous forme de poche aluminisée pour le réservoir d’eau a ici disparu et la poche d’eau en question est intégrée dans la (seule) poche principale de ce sac. On perd là de la praticité au moment du rechargement en eau à un ravitaillement car il faudra partiellement sortir la poche d’eau du sac et porter une attention particulière à ne pas tremper l’ensemble du contenu du sac. A part ça ce petit sac n’est pas prévu pour transporter énormément d’affaire; Salomon indique d’ailleurs sur son site que l’on peut y emporter UN petit vêtement, UNE barre énergétique et UN trousseau de clefs. Il ne nous est pas précisé le nombre de clef acceptable sur le trousseau en question… Bref concrètement, on peut tout de même y rentrer un coupe vent s’il est bien plié, quelques barres céréales et un trousseau avec plusieurs clefs ! D’ailleurs, Salomon aurait pu doter son sac d’une petite poche supplémentaire à l’intérieur de la principale histoire de pouvoir justement ranger les petits objets et éviter que tout soit en vrac et mélangé au fond du sac. Clairement il y avait la place et ça aurait été d’une grande praticité, un vrai plus. D’autant que l’avant n’est pas forcément mieux équipé puisque seule une petite poche à élastique a été mise sur la bretelle: De quoi ranger là 3/4 barres céréales (le téléphone taille Iphone 6 peut rentrer, mais prévoir un pied de biche).

D’un point de vu esthétique j’aime beaucoup c’est fin, le tissu synthétique est en nid d’abeille, imperméabilisé pour les pluies légères (pas encore fait l’essai), de couleur bleu foncé (décliné en autres couleurs: noir, vert et rouge), et la partie du sac en contact avec le dos du traileur, donc invisible est en tissu gris. A noter que le tissu est volontairement constitué d’une multitude de perforation pour augmenter la respirabilité. Les bretelles sont conçues sur le même principe et ces dernières, comme dans le dos sont constituées d’un renfort en mousse sur l’ensemble de la surface.

Concernant le réglage, la longueur des bretelles peut se régler avec des sangles et le maintien serré des deux bretelles entres elles (et donc du sac durant l’effort!) se fait avec d’un élastique doté de part et d’autre de crochet plastique qui assure la jonction entre le deux bretelles. Sur le principe et fidèle à sa qualité, Salomon offre une stabilité sans faille à son produit et donc évite au traileur des irritations liées au frottement du sac. Par contre, lorsque l’on attaque une descente dynamiquement avec d’importants bonds (au delà de 13km/h pour mon test) le sac perd soudainement de sa stabilité et balance de droite à gauche. C’est gênant, voire presque désagréable; J’explique cela par l’absence d’un second élastique qui relie les deux bretelles au niveau du torse: avec un second élastique, l’ensemble aurait été plus serré et plus stable. Je vais faire une demande à Salomon pour tenter d’en récupérer un… wait and see.

Quelques jours plus tard, après avoir contacté le support technique via le site de Salomon, on me propose par mail de me faire parvenir le fameux élastique qui permettra de mieux stabiliser mon sac et ce gratuitement. Et quelques jours plus tard, dans ma boite aux lettres, une petite enveloppe avec la pièce dedans et ce, sans contrepartie financière. Saluons ici l’écoute client, le professionnalisme et le « SAV » performant de la marque.

Pour conclure, c’est un sac minimum (pas minimaliste) pour les sorties ne nécessitant pas un matériel obligatoire important, les trails courts ou les entraînements. Pour ma part, il deviendra mon sac de trail de « tous les jours ». Salomon aurait cependant pu légèrement penser aux rangements et à l’accessibilité des petits objets sans pour autant devoir enlever le sac du dos. Son prix est annoncé à 75€ sur le site officiel de Salomon, tarif que je trouve quelque peu excessif pour son manque de rangement. A noter que durant les soldes d’été 2017, il est trouvable à une quarantaine d’euros sur le net, ce qui devient pour le coup tout à fait raisonnable (la poche d’eau et son tuyau vendu avec valent déjà près d’une trentaine d’euros). Pour les coureurs qui souhaitent n’amener que de l’eau, se sac est fait pour vous.

Courez vite vous procurer les produits de la marque Salomon disponibles dans la boutique Endurance Shop de Haguenau (situé 18, Route de Bitche, 67500 Haguenau, 03 69 13 12 69) et dans celle de  Endurance Shop de Strasbourg (16, Avenue de la Marseillaise, 67000 Strasbourg, 03 67 15 83 76).

Laisser un commentaire