J’ai testé le 25 km du Trail du Haut-Koenigsbourg®

En quelques années seulement le trail du Haut-Koenigsbourg s’est imposé comme un évènement incontournable de la région alsacienne. J’ai testé le 25 km de l’édition 2017. Le coin n’étant pas mon lieu d’entraînement, je charge la trace GPS du 25km du trail du « HK » disponible sur le site officiel de l’organisation afin de me guider durant ma sortie. La trace est simple et se compose de deux montées: une menant au Hahnenberg en guise d’entrée, la seconde menant au Haut-Koenigsbourg en guise de plat principal. Pour les gourmands souhaitant du dessert et du café, il faudra s’orienter vers le 54km. Je fais impasse sur les centaines de mètre du départ qui traversent Kintzheim, ces derniers étant particulièrement chargés en voiture en ce jour de samedi de juillet. Je pose donc ma voiture sur le parking bas de la Volerie de Aigles et démarre au pied du vignoble.

Les premiers pas se font justement dans ce décor typiquement local avec la montagne à sa gauche et la plaine d’Alsace à droite; l’objectif est de rejoindre le village de Châtenois sans pour autant y entrer . C’est également à partir de ce point que les premières montées apparaissent: vous commencerez l’ascension direction le Hahnenberg, le « sommet’ de Châtenois. La montée en question est régulière et vous fera gagner près de 300 mètres de hauteur sur une distance d’environ 4km. A noter que ce chemin est en premier lieu composé d’une route forestière assez large, ce qui est pratique sur ce type de course qui regroupe  un important nombre de coureur et permet les dépassements dès le départ de la course: c’est intelligemment fait, et les traileurs les plus rapides pourront ici dépasser les traileurs les plus lents. La montée se finit tout de même par un single en serpentin. Arrivée en haut (530m d’altitude) , vous trouverez un mirador, modestement appelé la « Tour Eiffel » sur lequel vous pouvez prendre quelques minutes pour monter et observer la plaine d’Alsace en face et le Haut-Koenigsbourg derrière vous.

Il faut maintenant descendre direction la Montagne des Singes: ici les coureurs rapides seront satisfait car on peut se lâcher et atteindre de belles pointes de vitesse, la configuration du terrain s’y prête parfaitement! Une ou deux petites pentes sont cependant à aborder avec prudence: pas le temps d’observer les myrtillers qui jonchent le chemin. Il faut encore courir et continuer à descendre des chemins forestiers moins raides et plus roulants.La seconde montée, la plus longue s’aborde à partir du 10ème kilomètre. Comme à l’image de la première elle est particulièrement régulière et peut se faire en courant sans jamais marcher car vous ne rencontrerez ici pas de « mur ».

A noter que le balisage déjà mis en place par l’organisation en ce mi-juillet (soit deux mois avant la course)  permet de se libérer du guidage de sa montre, de sa carte papier, ses petites annotations sur les mains ou de son téléphone: il est parfait car clair aux intersections, rappelé sur les lignes droites et même sans sciure au sol, on ne se perd pas ! Je trouve par ailleurs ça assez intéressant de poser le balisage des semaines avant la compétition, cela permet aux traileurs de s’entraîner et faire leur reco facilement en toute liberté avant le jour J. Ici, pour aller au bout du bout les panneaux d’indication sont même réfléchissants pour s’entraîner de nuit ! C’est fort. Après avoir gravi les 400 m de montée, étalés sur une distance de 6km, vous arrivez au sommet, et là, vous vous sentirez soudainement moins seul car le Château du Haut-Koenigsbourg attire du monde; il faut ici slalomer dans la foule de touriste sur les chemins autour de château. Ces derniers vous regarderont d’ailleurs comme une chose étrange, entre admiration et folie, le traileur que vous êtes deviendra une attraction touristique à part entière. Vous êtes à près de 740 m d’altitude et un point de vue côté route vous permet aussi d’admirer la plaine d’Alsace avec un magnifique panorama et la Fôret Noire allemande en face. Naturellement la beauté du château attirera également votre attention! Vous pouvez maintenant attaquer l’ultime descente, elle aussi roulante en direction de la Montagne des Singes, là ou vous étiez passé peu de temps avant. De ce point, il vous restera environ 5km à courir sur du faux plat ou des descentes assez douces. Un petit détour vers la Volerie des Aigles et des escaliers larges vous permettrons de regagner Kintzheim.

La boucle est bouclée !

Pour conclure, le 25km du Trail du Haut-Koenigsbourg® est trail un  sympa mais avant tout rapide. Composé de 25% de sentiers, 75% de chemins forestiers (mon estimation, au ressenti !) et peu technique, il permettra aux traileurs rapides de s’épanouir.

  • Point de départ: Kintzheim (195m)
  • Point d’arrivée: Kintzheim (211m)
  • Distance: 25 km
  • Dénivelé positif : 890m
  • Altitude moyenne: 435 m
  • Point culminant: 737 m (château du Haut-Koenigsbourg)
  • Terrain: 25% de sentiers, 75% de chemins forestiers (estimation)
  • Site officiel de l’organisation: http://www.trail-hk.com

Mon parcours:

Distance totale: 24.33 km
Altitude maximum: 737 m
Altitude minimum: 218 m
Denivelé total positif : 927 m
Denivelé total négatif: -921 m
Vitesse moyenne: 10.37 km/h
Durée totale: 02:43:23
Télécharger

 

 *** La page Facebook de partage autour du running et du trail en Alsace ***

rejoignez-nous-facebook

 

Laisser un commentaire