Test de la Kalenji Kiprun LD

J’ai eu l’occasion de tester la Kalenji Kiprun LD, un modèle développé pour convenir à toutes les foulées, et comme son nom LD l’indique, pour les longues distances.

Son design est assez classique mais les couleurs bleu ciel et jaune du modèle femme sont assez sympas.

A l’essayage on note de suite une impression de confort. J’ai le pied un peu large mais je n’y suis pas à l’étroit et on s’y sent bien maintenu. La chaussure me donne l’impression d’avoir le talon positionné un peu haut. Après vérification je constate que le drop est de 10 mm, tandis que mes chaussures habituelles se situent à 5mm pour ma paire longue distance et 6mm pour celles pour courtes distances. Point négatif : les lacets soient trop courts pour que je puisse utiliser le dernier œillet pour faire une boucle.

J’ai testé ce modèle sur plusieurs sorties en mode entraînement entre 1h et 2h. On sent que c’est un modèle pour longue distance : le confort et l’amorti priment sur le dynamisme. Ce n’est donc pas la chaussure à porter sur une course où recherche de la vitesse, mais plutôt sur des sorties longues d’entraînement ou des semi-marathons où on cherche à être à l’aise, par exemple pour des personnes qui débutent sur la distance et ne sont pas dans une recherche de performance.

Côté poids, la chaussure pèse 281g en taille 40 contre 273 g pour mes chaussures habituelles longues distance qui font une taille 41 (je les ai prises grandes pour mon marathon…), et 268g pour le modèle courte distance taille 40 que je porte régulièrement, donc un peu plus lourdes sans que ce soit significatif. Néanmoins je les trouve plus pataude, et par conséquent je préfère les porter sur sortie longue qu’en compétition sur longue distance où je recherche la performance.

Leur prix est de 79.99€. Elles peuvent ainsi être un bon compris pour un coureur qui débute sur sortie longue et a besoin d’un modèle confortable, ou comme modèle pour le coureur réalisant des sorties longues en mode loisir.

Toutes les informations sur le site de Kalenji sont ici.


Profil du testeur: Presque trentenaire, alsacienne Stéphanie pratique le running depuis quelques années. Si elle participe à des courses occasionnellement, ce sport est néanmoins pour elle une source de détente et d’amusement. Pour elle, courir est naturel, ne nécessité pas d’acquérir un gros équipement ou de connaître des règles. La seule règle : dire bonjour aux coureurs qu’elle croise! Elle apprécie que la course à pied est un des rares sports où de grands champions et des amateurs aux objectifs bien plus modestes peuvent se retrouver dans le même événement: chaque coureur à ses objectifs et dans la discipline, personne ne regarde de haut celui qui en a des plus simples. Pour Stéphanie, courir rime avec évasion, dépassement de soi et légèreté.


Laisser un commentaire