Test de la chaussure de Trail Mizuno Wave Hayate 3

Quelques mois seulement après avoir testé la chaussure de la même marque, la Wave Mujin 3 (mon test ici), que j’avais apprécié pour ses qualités protectrices, je m’aventure sur un nouveau modèle de la marque japonaise spécialisée en running, Mizuno. Après tout, si on est satisfait, autant rester !

Cette fois-ci, je pars tester la Wave Hayate 3, chaussure de trail naturellement mais avec de toutes autres caractéristiques: avec la Hayate, on gagne en légèreté et en dynamisme. La première chose quand on la prend en main c’est le contraste entre la souplesse du mesh et la robustesse de la semelle. Au premier abord, je me dis que ça peut être intéressant d’avoir une chaussure souple sur le haut du pied et protectrice sous le bas du pied. A la première chausse, la chaussure se montre confortable et parfaitement bien adaptée à mon pied. Une fois au pied, la légèreté du modèle se fait immédiatement sentir puisque Mizuno annonce la Hayate à seulement 280 grammes: concrètement, on le remarque !

Côté esthétique, le mesh est en tissu rouge (j’aime beaucoup les chaussures rouges…/ une déclinaison en mesh noir et semelle orange existe), le tout renforcé avec des renforts synthétiques jaunes fluos (tout comme le chausson intérieur) ! C’est visible, flashy et en totale concordance avec la gamme trail printemps / été 2017 de Mizuno! Le logo Mizuno est également visible, surtout la nuit puisqu’il est réfléchissant, intéressant pour les coureurs noctambules qui s’engagent sur des trails longs qui commencent (ou terminent) la nuit. La chaussure est renforcée latéralement par des parties plus rigides qui vont protéger le pied du coureur contre les chocs avec les obstacles des chemins. Ces renforts permettrons, je le pense, à également augmenter la durée de vie du produit.

Ma première sortie se fera du côté du Mont Sainte-Odile, sur ma trace classique et historique. Disons que pour tester la chaussure, la météo est parfaite puisqu’il a plu pendant 2h38min11s sur ma sortie trail (27km/1130 m d+) qui a durée… 2h38min11s. Etanchéité, accroche sur terrain humide, montée, décente, accélération… concernant l’étanchéité la Hayate a plutôt bien répondu face à la pluie relativement légère mais constante, je n’ai à aucun moment été gêné par une chaussure détrempée ! Par contre suite à une faux pas dans une énorme flaque, l’eau est rentrée dans le chausson, mais l’évacuation de l’humidité a été rapide donc efficace et ne m’a donc pas gêné.

D’un point de vue accroche sur le terrain, sur cette sortie, on court sur de la terre, la boue, des cailloux, des roches couvertes ou non de mousse, des lits de feuilles mortes, bref un beau panel de surface que peut rencontrer un traileur et…. les crampons on fait leur boulot puisque je n’ai pas fait de sortie de route ou d’acrobatie non voulues, bref pas de glissades et ce malgré les 24287 pas de ma sortie (si si je les ai compté!) sauf… une sur une grosse racine apparente, lisse et mouillée mais je pense qu’aucune chaussures -quelle que soit la marque et le modèle- ne peut adhérer sur ce type de surface: au coureur de les éviter ! Les descentes, même abruptes, peuvent se faire en toute confiance. La Hayate 3 est fiable et l’accroche sur les terrains de montagne, ses terrains de jeu, est irréprochable.

Concernant le dynamisme, étant un coureur assez léger et plutôt à l’aise sur des  trails rapides de 30/40km, je porte une grande importance à ce critère lorsque je choisis une chaussure. De ce point de vue, la Hayate 3 ne m’a pas déçu, on ressent la légèreté de ce modèle et quand on veut attaquer, clairement ça pulse. Un atout pour les coureurs rapides et qui sont à la recherche de tonicité, la Hayate 3 les gâtera de ce point de vue.

Le chausson est quant à lui confortable et maintient le pied très stable. A noter également que je n’ai pas constaté de point de frottements, de rougeurs, ou d’ampoules, même sur cette première sortie, phénomène que l’on rencontre parfois lors de l’utilisation de nouvelles chaussures: ici, le chausson s’est bien adapté à mon pied, et malgré l’humidité constante pouvant favoriser les frottements, mes pieds sont intacts à la fin des premières 3 heures de test.

Sur une seconde sortie, plus longue de 5 heures, je rechausse la Hayate 3. Je me concentre sur le test des semelles… aujourd’hui ça ne glisse pas et la trace n’est pas particulièrement  technique malgré tout de racine, de cailloux, voire de roches. La semelle, signée de la marque Michelin, est très protectrice et malgré son statut de chaussure légère, Mizuno n’a pas rogné sur le confort du dessous du pied ! J’ai tendance à avoir relativement rapidement des sensations  désagréables sous les pieds sur de longues distances, mais je n’ai pas eu à subir ces gênes avec le modèle proposé par Mizuno. J’ai  également apprécié la souplesse de la semelle qui sait s’adapter aux irrégularités du terrain type crevasses ou bosses. Les technologies et les conceptions déployées par le couple Mizuno / Michelin font leurs preuves et les traileurs qui chausseront la Hayate ne pourront être que satisfait par le rendu proposé par la semelle.

Pour conclure, la Mizuno Hayate 3 est la chaussure parfaite pour les coureurs dynamiques. Sa légèreté et sa conception font d’elle une alliée parfaite pour les coureurs rapides, sans pour autant perdre en protection!  Les traileurs l’apprécieront pour son agressivité et son approche et ce quel que soit le type de terrain ! Bref, il ne faut pas hésiter, il faut la chausser puis il faut trailer !

Courez vite vous procurer les chaussures de la marques Mizuno (et autres produits) disponibles dans la boutique Endurance Shop de Haguenau (situé 18, Route de Bitche, 67500 Haguenau, 03 69 13 12 69) et dans celle de  Endurance Shop de Strasbourg (16, Avenue de la Marseillaise, 67000 Strasbourg, 03 67 15 83 76).

c

La page Facebook de partage autour du running et du trail en Alsace c’est Alsace Running

rejoignez-nous-facebook

 

blanc

Laisser un commentaire