J’ai testé le parcours du Grand Défi des Vosges (nouvelle formule)

Après ma seule et unique expérience en distance marathon, je m’étais juré ne plus jamais faire de marathon après ma participation à celui de Strasbourg en 2015. Sauf que cette année, l’équipe des sympathiques Vosgirunners ont révisé leur formule du Grand Défi des Vosges passant de 57 km (formule qui m’avait souri en 2014 avec, de mémoire, une correcte 13ème place) à 43km ! Je décide donc de faire une entrave à mon ancienne décision et de tenter cette nouvelle aventure dans les Vosges du Nord. Après comme reco d’un parcours, quoi de plus efficace que de faire le parcours lui-même…

Après avoir chargé sur ma montre la trace disponible sur le site de l’organisation, mis mon tour de cou Made In Alsace, je me rends du côté de Niederbronn pour tester ce nouveau parcours… le temps est parfait, en ce dimanche matin la montagne est déserte et seuls quelques oiseaux siffleurs sont là pour m’encourager. Concrètement, le début de la trace est principalement composée de chemins forestiers assez larges et réguliers: je trouve que c’est pas mal en configuration course, ça permet à la masse de coureurs de se disperser et de ne pas courir les uns sur les autres. La première moitié de parcours (ma préférée) est composée alternativement de ces chemins et de singles plus étroits et parfois plus techniques (racines, pierres…). En s’enfonçant au coeur de la boucle, on passe à côté de belles ruines de châteaux comme le nouveau et ancien Windstein et un autre dont j’ai oublié le nom. La seconde partie est un peu plus rapide car il y a moins de descentes ou montées abruptes. Je traverse le village de Dambach où, de mémoire de mon Challenge des Seigneurs 2016 (récit ici), se situait un ravitaillement.

Direction la montée du Wintersberg où je me prends pour une fois le temps de monter au sommet de la tour. Quelques marches d’escalier plus haut et après avoir mis une taloche involontaire à un allemand croisé dans l’escalier, je suis récompensé d’une formidable vue 360° – ensoleillée – sur les Vosges du Nord! J’en profite car en course, je ne me prends pas le temps d’observer aussi longtemps le paysage. Le vent et mon vertige me rappelle de ne pas trop traîner là en haut et je parcours les 8 derniers kilomètres, principalement de la descente, vers le point de départ pour rejoindre la voiture. La boucle est bouclée et mon test aussi: 4h19, 44,02km et 1522m d+. Ma trace Movescount est ici.

Pour conclure, ce nouveau parcours est bien réussi, même si je n’ai croisé personne pendant plus de 4h00, je ne me suis pas ennuyé ! C’est un trail peu technique et relativement rapide ! Je le conseille car il est selon moi parfait pour les personnes :

  • novices du trail: pour se mettre au trail sans se lancer dans des distances de sauvages,
  • novices du trail: pour faire du trail sans être dégoûté par la technicité d’un parcours trop difficile,
  • traileurs afutés: qui veulent faire de la vitesse (car c’est un trail rapide),
  • les marathoniens de route: qui veulent marathoner dans la nature !

Bref… vivement le 9 avril prochain avec un objectif: se rapprocher des 4h00 de course!

blanc

La page Facebook de partage autour du running et du trail en Alsace

rejoignez-nous-facebook

 

Ma trace:

Distance totale: 44.85 km
Altitude maximum: 590 m
Altitude minimum: 202 m
Denivelé total positif : 1811 m
Denivelé total négatif: -1796 m
Vitesse moyenne: 11.11 km/h
Durée totale: 04:45:35
Télécharger

 

Laisser un commentaire