Ce matin, un traileur a croisé un chasseur…

Les chasseurs et les traileurs, les chasseurs ou les traileurs.

Les montagnes vosgiennes dans lesquelles je cours se transforment en terrain de chasse, où les forêts deviennent lieux de rencontre pour les battues. Ce jour-là,comme souvent j’enfile mes baskets pour aller me défouler sur les hauteurs de Barr, à la découverte d’une nouvelle trace d’environ 30km. Ce matin de novembre 2016, l’aventure tourne court puisque rapidement des panneaux indiquant qu’une battue était en court me font changer d’itinéraire. Certes c’est rageant, mais ça reste de l’aventure et puis finalement; quelque soit l’activité, critiquable ou non, la forêt est à tout le monde! Sauf que au bout de deux heures de courses à tourner autour du Mont Sainte-Odile, je me retrouve sur un chemin qui aboutit sur le même panneau d’interdiction: mon chemin était se jour là balisé d’un côté, mais totalement accessible de l’autre! J’ai donc couru je ne sais combien de kilomètres dans le périmètre de la battue, sur ce chemin qui en plus est généralement largement empruntés par les randonneurs. Surpris de la grande légèreté des avertissements en raison de l’absence de balisage, je rejoins la voiture pour écourter au plus vite cette sortie. Je me dis que le panneau mis en place sur un côté du chemin (qui débute proche d’une route, la D109) relève plus de la volonté d’avoir bonne conscience que d’une vrai volonté de baliser et avertir le public.

Je décide donc d’éviter le secteur sur mes entraînements futurs et favorise donc l’itinéraire Porte de Pierre, Rocher de Mutzig pour mes entraînements du mois de décembre. Nous sommes cette fois le début décembre , je pose ma voiture à Lutzelhouze dans la vallée de Schirmeck; à peine quelques minutes et des tirs détonnent déjà. Avec la résonance des montagnes je me dis que les chasseurs sont peut être loin et continue mon itinéraire assez confiant. Sauf que les tirs sont de plus en plus forts, je sens que j’avance vers la battue. Bingo ! A une intersection, le chemin de droite que j’emprunte habituellement est balisé avec un panneau bien visible Attention CHASSE Tir à balles. Evidement c’est dissuasif, alors évidement j’emprunte le chemin de gauche sur lequel il n’y a pas de panneau et qui donc semble être hors périmètres des chasseurs. Sauf que au bout de quelques mètres, j’entends les tirs en contrebas, forts avec des personnes qui crient et communiquent: les chasseurs sont aussi là, à l’opposé du chemin interdit, tout proche de mon chemin qui était potant librement accessible et en dehors du chemin balisé ! J’entends leurs voix, ils sont tout proche de moi, moi proche de eux, sur cet endroit non averti! J’hallucine simplement, d’autant que j’ai dépassé peu de temps avant une famille avec deux jeunes enfants qui se baladait dans le secteur. Pour ma part je fais demi tour, forcement fâché par la situation et impressionné une nouvelle fois par l’absence de balisage d’avertissement d’une activité si dangereuse.

Chez moi, je décide de me renseigner sur les droits et devoir des usagers de la forêts et des chasseurs en questionnant directement la FDC67 (Fédération Départementales des Chausseurs du Bas-Rhin). Je me rends sur leur site internet où la sécurité et les conseils de prudence sont déclinés à toutes les sauces, je trouve ça quelques peu rassurant. Sauf que concrètement, mes questions adressées par mail le 10 décembre 2016 (pourtant écrit, je pense,  sans agressivité ni condamnation) sont restées à ce jour sans réponses: le renseignement du public sur les questions de sécurité semble lui, ne pas être la priorité. Mon idée était simplement de me renseigner afin que je puisse pratiquer mon sport en toute sécurité et sans les déranger car eux aussi, ont le droit de pratiquer leur loisirs.

mail-chasseur-traileur

Ne généralisons pas, mais comme premiers contacts (deux sorties moyennement sécurisées + une demande de renseignement non aboutie), mon estime des chasseurs, qui, il est vrai n’est pas forcément très haute à la base, est quelque peu écornée. L’activité de chasse, qu’elle que soit la réglementation et les efforts de prévention reste une activité dangereuse, pour les pratiquants et les personnes autour, ce n’est pas moi qui le dit:

Il faut donc organiser autrement ses sorties trails afin de ne pas être bloqué par des interdictions. Pour cela, des outils et solutions existent: téléphoner aux mairies qui elles, connaissent les dates des battues sur leurs forêts bien en avance.  Un petit tour sur Géoportail pour savoir à quelle commune la foret appartient, un appel et le tour est joué: on saura vous renseigner si oui on non des battues ont lieu dans votre secteur de course. Certaines mairies publient également ces mêmes informations (secteur et date) sur leur site internet.

Enfin, autre alternative: l’excellent site Vigilance-Chasse.fr, une plate forme cartographique collaborative des battues pour organiser sereinement ses sorties nature. Sur le principe, ce sont des contributeurs qui annoncent sur le site les battues avec le secteur concerné: bien fait, il permet de voir sur une carte les battues prévues en Alsace . Attention cependant, l’ensemble des battues n’y sont pas signalées, mais le site reste une très belle base de données ! Ne pas hésiter à le consulter avant de s’engager sur une montagne.

En période de chasse, je prends également soin de porter des vêtements flashy: orange, ou jaune fluo je me dis que je ne vais pas être confondu avec un sanglier, car non le sangliers ne sont pas jaune fluo. Puis enfin, une touche de sagesse et de bon comportement s’impose: comme sur la route, face à un panneau d’interdiction pour raison de battue, il est important de ne pas y aller: les fôrets sont grandes et les chemins multiples, il est donc souvent possible (même si ce n’est pas plaisant ni toujours faisable) de se rabattre sur un initéraire bis. Si on ne connait pas forcement bien les lieux, avoir une carte, comme à l’aide de l’application ViewRanger que j’ai testé ici,  peut être d’une grande utilité. La raison doit l’emporter sur la passion !

blanc

La page Facebook de partage autour du running et du trail en Alsace

rejoignez-nous-facebook

 

Author: Arnaud MICHEL

4 thoughts on “Ce matin, un traileur a croisé un chasseur…

  1. Merci pour cet article! Je pense qu’il y a des améliorations à engager dans les deux sens :

    – Les chasseurs qui devraient être mieux signalés ( à quand l’exploitation des nouvelles technologies dans ce domaine comme la géolocalisation avec leur smartphone via une application chasse qui permettrait de collecter precisement les localisations de chasseurs (en battue ou autres types de chasse). Les applications de running pourraient utiliser c’es données via une API pour informer les randonneurs / Trailer.
    – Les randonneurs / Trailers qui ne considèrent pas les panneaux “Danger Battue” et qui rentrent quand même dans celle-ci… Ca arrivent !:)

    Merci encore d’allimenter ce sujet de manière constructive et “mesurée” (beaucoup de passion parfois sur ce sujet) car il y a beaucoup à faire pour que ces deux pratiques, respectueuses de l’environnement cohabitent mieux!

    Bon dimanche

    Arthur

      1. Hello,
        Courant également dans les coins du Rocher de Mutzig et n’aimant pas forcément me faire prendre pour un chevreuil, je suis aussi à l’affût des appli/ sites permettant de connaître les dates et lieux des battues mais à part vigilance chasse..le site de la mairie de Lutzelhouse est par contre top:http://mairie-lutzelhouse.fr/?p=1774 : dates+carto des zones..(évitez le rocher dimanche prochain..) si toutes les mairies pouvaient en faire autant ce serait pas mal!
        Thibaut

        1. J’ai un peu fouillé, et j’ai surtout demandé à la FDC locale, je n’ai rien trouvé. Merci pour ton lien pour la mairie, il est vrai que les autres devraient fournir les mêmes informations d’autant qu’elles sont au courant des dates et des secteurs. C’est juste une volonté de partager ou non, ou de savoir mettre à jour son iste internet on non…! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.