Mon Trail Blanc du Gaschney: récit de course, photos et résultats.

Le trail blanc du Gaschney est le premier trail inscrit à mon programme 2016, mais aussi mon premier trail blanc: récit de mon après midi.

Départ de Strasbourg, Antoine et moi arrivons une heure et demie plus tard au Gaschney sans encombres puisque les routes étaient dégagées. Après avoir chargé le sac de sport et le sachet McDo, nous retirons les dossards: pour moi ce sera le numéro 700. Nous allons sur la ligne de départ et faisons quelques pas dans la neige pour tester le terrain, pour le moins inhabituel. C’est mon premier trail blanc, j’avais déjà fait quelques incursions dans la neige sur mon 80km du Mont-Blanc ou lors d’entrainement dans les Vosges, mais jamais de compétition 100% blanche. Je croise sur place David, Françis, son frère, Lionel, Thomas, des traileurs, connaissances et anciens collègues. Nous nous approchons de la ligne de départ pour le traditionnel briefing, auquel nous n’avons rien entendu. Pas grave: comme d’habitude nous suivrons les autres en donnant le maximum. Il est 13h00 le speacker accompagné du sympathique Yéti du Gaschney donnent le top départ de la course. Les 300 concurrents s’élancent, et pour une fois la course commence par une descente, et comme toujours ça part assez vite. On se retrouve rapidement dans la forêt et nous abordons immédiatement une des plus grosse montée de la course: direction le GaschneyKopf et ses 1086m de haut. Ça monte, et ça monte même sévère sur cette monotrace particulièrement enneigée. Ça pique, mais ce n’est pas grave les jambes sont encore fraîches. Pour rester chaud, nous enchaînons la plus grosse descente dans une neige assez épaisse. Je pensais d’ailleurs que nous allions passer sur des chemins damés et larges, mais pas du tout, nous passons régulièrement sur des sentiers jusque là peu fréquentés. Là est bien la grosse surprise: j’avais lu que la dépense énergétique dans la neige pouvait être multipliée par 2, j’avais plutôt le sentiment qu’elle était multipliée par 40 ! Au bout de 7km je regarde ma montre et je me dis que les 12 derniers seront longs, même très longs!

La concentration est obligatoire, car malgré les SpeedCross les appuis sont difficiles et tout faux pas vous entraînent dans de la neige jusqu’aux genoux ! C’est pour cette raison également que le dépassement des autres concurrents est encore plus difficile que sur un trail classique. La météo est parfaite, il fait beau, presque chaud, mais il faut regarder ses pieds et le chemin sans quoi la chute (bien que pouvant être marrante) devient inévitable. Nous continuons notre effort direction le Lac du Schiessrothried avec le même groupe de concurrents. Le chemin est rarement plat, mais il n’y a plus de grosse montées casse-pattes à cet instant de la course. Nous nous dirigeons maintenant vers l’arrivée en passant au pied des pistes de la station de ski, sous les applaudissements des skieurs. La banderole est visible avec le yéti qui accueille les coureurs pour les féliciter. Pour ma part, je finis les 17km et les 650m de d+ à la 38ème place sur les 300 traileurs inscrits en 1:58’21”. Nous méritons notre vin chaud dans la grosse ambiance autrichienne du chapiteau de la course.

Sentiment mitigé pour le classement de ce trail blanc, mais belle satisfaction d’voir pu participer à une épreuve si différente de ce que l’on voit habituellement en trail. Je me suis clairement fait surprendre par la difficulté liée à l’enneigement du parcours ! Un bravo aux organisateurs qui, pour cette première édition, nous ont permis de passer un très bon moment.

Mes photos de la course, disponibles sur Flickr: ici

Ma trace de la course, disponible sur Movescount: ici

Les résultats de la course, disponibles sur SportKrono: ici

La page Facebook  de partage autour de la course à pied et du trail en Alsace: Page Facebook

Author: Arnaud MICHEL

2 thoughts on “Mon Trail Blanc du Gaschney: récit de course, photos et résultats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.