Mes terrains d’entrainement #épisode1: trail dans le Kochersberg

Habitant à proximité de Strasbourg, voici une petite présentation de mon terrain d’entraînement quotidien: Le Kochersberg.

Situé aux portes de Strasbourg, le Kochersberg est un bon terrain d’entraînement pour les amateurs de trails. C’est aujourd’hui mon principale lieu de pratique de la course à pied. Les pyrénéens ou autres savoyards le considéreront forcement comme plat, les autres comme des chemins à touristes japonais, mais la topographie de ses terres offre aux amateurs de running alsaciens de belles (mais courtes, ok!)  montées ou descentes. C’est une bonne alternative aux entraînements dans les Vosges sans avoir à prendre sa voiture.17014450320_7ef5b48f04_k (Copier) - Copie - Copie

En effet peu de chemins sont, dans cette partie de la plaine Alsacienne, complètement plats et offrent tous un peu de dénivelé ascendant ou descendant: ces dénivelés sont certes parfois légers, mais certaines pentes peuvent quand même être difficiles à courir en raison de leur inclinaison comme par exemple au niveau de l’impressionnante antenne de Nordheim ou encore sur la colline de Hausbergen, à la hauteur de Niederhausbergen. Dans ces deux communes passent d’ailleurs  deux courses natures: Le Trail du Kochersberg, organisé par l’Association Quatz-Trotters (traditionnellement en juin) et les Courses de la Colline, organisées par les Les Forts Trotters (traditionnellement courant mai). Ces deux manifestations permettent de découvrir autrement le Kochersberg et ses vallons.17014450320_7ef5b48f04_k (Copier) - Copie

Le point culminant est le Mont Kochersberg à 302m d’altitude. Arrivé à son sommet une magnifique vue s’offre aux sportifs avec en toile de fond la forêt Noire, la Plaine d’Alsace et le massif des Vosges. Ces chemins sont essentiellement agricoles, pouvant être particulièrement boueux – donc glissants – (parfois  la limite du praticable…) après des épisodes pluvieux, rendant les entraînement encore plus techniques : Speedcross obligatoires! Au niveau des collines, à l’ouest du Kochersberg, vous y trouverez également de surprenantes monotraces qui sillonnent les environnements boisés. La configuration des lieux, avec une fortes expositions au soleil permettra également aux coureurs de l’extrême de travailler leur condition dans la chaleur et sous les UV du choli soleil Alsacien (et oui, le soleil est aussi Alsacien).

Amusement, courbatures et goûtes de transpiration garantis !

Ci-après une vidéo d’un entrainement trail que j’ai réalisé avec des images prises dans l’Est du Kochersberg:

Author: Arnaud MICHEL

12 thoughts on “Mes terrains d’entrainement #épisode1: trail dans le Kochersberg

  1. Il y a également le Scharrachberg (à Scharrachbergheim) qui culmine à 314m. Pas beaucoup plus loin, et bien sympa aussi : vignes et forêt de pins au sommet…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.