(moi) / me contacter

Point de départ…

Mai 2007, un travail assez stressant, l’absence d’activité m’a fait posé des questions. Que faire pour me vider la tête du quotidien?… Une paire de basket disponible, un short, un tee-shirt, des champs à quelques mètres du domicile: je pars trottiner. Au bout de 1km, le drame, l’apocalypse, le choc: mal partout, le coeur qui s’emballe, je cherche l’air, bref, j’arrête le massacre. Visiblement il était temps de se bouger, mais il n’est jamais trop tard pour se remettre en question: je n’hésite pas à retenter l’aventure quelques jours plus tard. Petit à petit, avec force et persévérance, la condition revient et  la course à pied devient mon activité sportive.

IMG_1069 (Copier)

L’engagement course sur route…

Quelques mois plus tard, je change de travail et mon nouvel employeur, Hager Electro à Saverne, propose via le comité d’entreprise des inscriptions aux courses à pieds local à des tarifs très préférentiels. Je suis donc un groupe sympathique et ouvert avec Richard, David, Pascal… Je me souviendrai d’ailleurs toujours avoir pris un de ces collègues pour un fou, un illuminé, un extra-terrestre lorsqu’il m’a annoncé s’être inscrit aux Crêtes Vosgiennes, une course de montagne de 33km.  L’aventure débute le 26 avril 2008 aux 10km des courses du Printemps de Reichshoffen: 60ème / 139 en 00:44:24. Je continue à m’entraîner un long moment sur des distances d’une dizaine de kilomètre en moyenne. Me laissant petit à petit prendre au jeu, je m’inscris régulièrement aux courses de même distance avec au final un temps de 38min21s aux 10km de Strasbourg 2011, me permettant de finir à une honorable 69ème place sur les 3400 arrivants. Je ne me sens plus forcement progresser alors j’allonge les distances, je change de parcours donc de terrain.

La transition…

Entre temps je déménage au centre ville de Strasbourg et m’entraîne régulièrement au Parc de l’Orangerie à Strasbourg, une boucle de 2.2km que j’ai parcouru des dizaines, certainement des centaines de fois. Petit à petit je m’oriente vers les courses natures locales, dans le Kochersberg, partie vallonnée de la plaine d’Alsace, ou encore aux pieds des vosges. Ma première course en montagne en 2011, le 21km des trails du Haut-Koenigsbourg me laisse par ailleurs un mauvais souvenir par la difficulté, les efforts à fournir et surtout les douleurs des jours qui ont suivi la course. En parallèle, Marc, un ami de lycée et coureur comme moi, s’engage sur des trails et des ultra-trails. M’en parlant régulièrement de ses aventures, je lui précise d’ailleurs que je n’en ferai jamais, trouvant ces distances inhumaines. Seulement le temps passe et la tentation monte. C’est sur le même week-end, mais 2 ans plus le tard, le 15 septembre 2013 que je franchis le cap et m’inscris au premier 54km (2000m de d+) du trail du Haut-Koenigsbourg, sur parcours forestier vosgiens. Je termine ce jour là à une honorable et satisfaisante 32ème place sur 184 arrivants.

Traileur…

Quelques trails alsaciens (trail du Petit-Ballon, Trail des Marcaires…) et quelques expériences alpines – plus où moins réussites – plus tard, l’engagement dans la discipline est complet. Je ne m’entraîne pratiquement plus sur l’asphalte préférant de loin les chemins champêtres et vallonnés des campagnes strasbourgeoises proches de chez moi. Je n’hésite pas non plus à aller m’entraîner dans le massif des vosges, la montée du Mont Sainte-Odile devenant mon spot montagne favori. J’ai dans la tête de formidables images telles que des sorties dans le Parc des Ecrins ou sur une étape du GR20 Corse. Les résultats en course me satisfont avec une bonne 13ème place au Grand Défi des Vosges 2014 (58km / 2200m d+) ou un convenable 19/660 au 21km des courses des châteaux d’Ottrott 2014 (21 km / 630 m d+). Aujourd’hui coureur totalement indépendant, sans club, sans entraîneur, ni régime alimentaire,  je m’amuse à parcourir régulièrement d’autres sentiers et suis à la recherche de nouveaux trails. Je parcours environ 2000km par an et ce sans programme d’entrainement particulier, simplement en me faisant plaisir. J’ai ouvert ce blog en 2013 qui n’a pas objectif de me mettre en avant mais simplement de partager des “moments trail” à ceux que ça intéresse.

16318760423_a8fcd035be_b

 Mes tops perfs:

Trail:

Course Nature:

Course sur route:

  • 10km de Strasbourg (13/05/2011, 10km, 0 d+ ; 0 d-) :  69/3500, 38:31:40
  • Marathon de Strasbourg (25/10/2015, 42.195km, 0 d+ ; 0 d-) :  38/909, 03:05:55

 

 

Pour me contacter, poser une question ou savoir qui je suis pour me jeter des petits cailloux c’est par ici:

 

6 réflexions au sujet de « (moi) / me contacter »

  1. Ping : Le trail et les entrainements croisés (natation, vélo, CrossFit…) | verslesommet

  2. Super de découvrir ton blog. ça va peut-être me motiver à retourner à des distances et dénivelés plus conséquent.
    Je suis passé voir ton impression sur le trail des courses de Saverne, je crois que je vais choisir le 10 finalement.

  3. Hello !

    J’ai découvert ton excellent blog, au hasard, après mes pérégrinations sur le net au sujet de Trail dont je suis amateur et pratiquant depuis quelques mois …
    De manière général je suis particulièrement attentif à mon empreinte carbone, aussi j’ai été sensible à ton article sur le sujet.
    Je me demandais comment peut-on te contacter pour faire du covoiturage entre Coureur !?

    Merci d’avance,

    Amicalement,

    Jérôme

    • Salut Jérôme ! Merci pour ton retour sur le blog ! Pour le covoiturage je prévoyais de passer par BlaBlaCar et de faire la promotion de mes trajets sur le blog . Sauf que je suis blessé et que toutes mes Courses programmées sont pour le moment tombées à l’eau ! Donc plus de déplacement me concernant . Par contre pour compenser , jai ouvert sur fbk une page de covoiturage ouverte à tous et destinée aux coureurs alsaciens pour qu’ils entrent en relation entre eux et s’organisent pour covoiturer ! Nous avons eu nos premiers covoitureurs le week-end dernier 🙂 c’est ici : https://www.facebook.com/groups/308315176248644/

  4. Bonsoir,

    Savez vous qui fait les vidéos promo des courses avec le tracé dans le relief en 60 secondes ?
    J’en aurai besoin pour la course que nous organisons le 15 août.
    Cordialement
    Véronique

    • Bonjour Véronique,
      Il faut utiliser l’application Movescount de Suunto, mais il faut courir avec une montre Suunto ton parcours et une fois parcouru, l’application va générer la vidéo. Si tu ne peux pas, Google Earth Pro sur PC te permet également de le faire, mais c’est un peu plus complexe car une multitude de réglage sont à faire ! @

Laisser un commentaire