L’inflammation ou tendinite du tendon du talon d’Achille

[MàJ le 28/03/2015] Nous sommes le 2 janvier; l’année 2015 devait bien commencer comme traditionnellement souhaité dans cette période. Sauf que ce matin là, une douleur à l’MàJ le arrière du pied me gène dès le premier pas en dehors du lit.  Ça passera car ça passe toujours. Sauf que dans la journée, et celle qui suivit, la douleur était là, et s’était même amplifiée. Je décide d’aller voir le généraliste qui a mis environ 3,5 secondes à diagnostiquer une inflammation du tendon d’Achille.  Deux remèdes me sont proposées: un glaçage quotidien et une pommade couleur transparent ivoire à l’odeur désagréable, un anti-inflammatoire non Stéroïdien, le Flector. Après les huit jours d’application fait sérieusement, je retente une sortie raisonnable : du chemin plat, du non accidenté, une distance courte d’une dizaine de kilomètre mais certainement courue trop rapidement. Les douleurs réapparaissent et je retourne chez le généralise. Les mêmes 3,5 secondes lui suffisent à nouveau pour diagnostiquer que les maux (inflammation) sont encore présents. Ce dernier me prescrit alors de la kiné et plus précisément 6 séances. Je choisi le docteur Thomas FRITZ. En attendant je me documente sur la pathologie et tombe sur cet article rédigé par le Docteur Stéphane CASCUA,  claire et précis proposant des alternatives au trail pour maintenir une activité physique tout en évitant de solliciter négativement le tendon.  L’article est disponible sur le site de SportSante.info.

Je continuerai à écrire cet article pour partager l’évolution de mes soins et de la guérison afin de partager mon expérience avec les autres coureurs et traileurs qui souffrent de la même pathologie.

 1ère séance; lundi 09/02/2015
Prise de contact avec le Kiné, M. FRITZ qui retrace le parcours de la blessure. Il m’annonce que les premières séances seront consacrées à la diminution de l’inflammation et les suivantes à la rééducation.
Cette séance sera constituée de massages après avoir déterminé précisément la localisation de l’inflammation; s’en suivra une vingtaine de minutes d’electro-stimulation.
Le kiné me montrera également des étirements « types » à faire chez moi.
 //
2ème séance; jeudi 12/02/215
Comme tout mauvais élève qui se respecte, je n’ai pas fait d’étirements entre cette séance et la précédente, je n’aime pas les étirements.
Aujourd’hui, au programme sous l’œil attentif de Bob le squelette qui partage avec moi la salle de soins, les ventouses: deux aussi magnifiques que surprenantes ventouses me sont posées sous vide de part et d’autre du tendon douloureux: une manière  d’activer la circulation locale du sang avec je ne sais quels bénéfices. S’en suivra 5 min de massages très appuyés sur les zones douloureuses du talon d’Achille, serrage de dents et torture au rendez-vous. Pour finir cette séance, une vingtaine de minute d’electro-stimulation.
Entre deux séances de kinésithérapeute, je me masse légèrement la zone inflammée de ma talon et ce en complément des massages profonds du kiné. Pour lubrifier les massages je me sers du Gel Phyto du fabricant One Gel, un gel de massage qui apporte sensation de fraîcheur sur le talon. Selon le fabricant « il stimule les vaisseaux sanguins et active ainsi des zones de production d’hormones ayant une action antalgique et anti-inflammatoire, ce qui permet de soulager rapidement la douleur par un massage doux. ». Je pense qu’il faut mettre toutes les chances de son côté pour accélérer ou simplement compléter les soins.
3ème séance; mardi 17/02/215,
Et de 3, plus que 3! A mon arrivée dans la cabiné, le kinésithérapeute m’annonce « j’ai noté rééducation dans mon agenda ». Très bien allons y! L’idée de la séance est donc de commencer la rééducation de ce talon. La première étape consiste à s’échauffer, pour cela 10 min de vélo elliptique à un rythme posé! Étrangement ce n’était pas évident, je n’avais plus fait de cardio depuis près de un mois.  L’exercice de rééducation consiste à monter et descendre le talon d’un step le plus lentement possible et mettant le plus de poids du corps possible sur le côté à soigner. Cela à faire en 3 séances de 10 montées / descentes avec à chaque fois des étirements classiques entre les séances. L’ensemble pour étirer et étirer encore le tendon. Pour finir cette séance, une dizaine de minute d’electro-stimulation avec le Cefar Myo. Je ne ressens plus de douleurs au repos, mais le kiné m’annonce qu’il faudra encore un peu de patience avant une reprise progressive de la course. Soyons patient.
4ème séance; jeudi 19/02/215,
Plus que deux séances et toujours au repos. Je n’ai pas fait d’étirements à la maison comme le préconisait le kiné, les muscles de mon mollet droit ayant encore des douleurs liées à la séance #3. Pour cette nouvelle séance, idem que la précédente sauf plus allégée avec des séries de 5 à la place de 10 sur le step. Le médecin m’annonce qu’il sent des nets améliorations en palpant le tendon et lance l’idée d’une tentative de reprise de la course -en douceur- entre l’avant dernière et la dernière séance pour faire le point sur la guérison. Cela permettra de faire un test et un point s’il y a besoin de séances supplémentaires.
 //
Dimanche rééduc’; dimanche 22/02/2015,
Petit passage dans LE parc des coureurs strasbourgeois (l’Orangerie) pour faire les étirements préconisés par le kiné. Entouré par des sportifs de tous genres et de tous talents, je pratique mes 3×10 séances pour étirer et étirer encore mon talon. Cette fois ci pas de step ni de murs, mais une bonne pierre, un grillage pour se maintenir et des arbres en fond de décor.  Un petit massage du tendon avec mon One Gel avant la séance, un autre après. Bon travail en ce dimanche en attendant l’avant dernière heure de kiné ce mardi.
Recette de Grand-Mère, l’argile verte; lundi 23/02/2015,
La scène est quotidienne, il est 10h00 et je partage le traditionnel café avec mes collègues. On discute de tout et de rien, les gens racontent leur vie, leurs bobos. Un collègue, pratiquant les arts martiaux, me raconte qu’il soigne ses douleurs avec de l’argile verte, et que cela peut également fonctionner pour le traitement des tendinites. Je prends note et me renseigne sur internet. En effet, l’argile verte, terre volcanique riche en minéraux et oligo-éléments, a des vertus anti-inflammatoires et antalgiques naturelles.  Je tombe sur des sites  avec des sportifs qui témoignent de guérison en 15 jours « l’argile absorbe littéralement le mal » (…), d’autres témoignent de son  inefficacité. Partant de l’éternel et juste principe du « qui tente rien n’a rien », je me rends à la pharmacie proche de chez moi et repars avec 300 grammes de cette fine poudre « sable d’or » au modique tarif de 6.85€. La méthode d’application est en cataplasme; je mouille un peu de cette poudre dans un verre afin d’obtenir une mayonnaise bien épaisse que je pose sur un film étirable de cuisine. Je pose la boule de pâte sur  mon tendon inflammé. Le temps d’application préconisé est de 3 heures. Difficile de témoigner du réel apport de la méthode, mais il est important de mettre toutes les chances de son côté pour une guérison rapide et efficace. Je recommencerai donc jusqu’à ce que mes 300 grammes d’argiles soient consommés (et que j’ai 3 heures  devant moi sans sortir de chez moi…)
A noter également une séance d’étirements, à l’identique que celle du dimanche 22/02/2015.
5ème séance; mardi 24/02/2015,
Avant dernière séance de kiné: échauffement, 3 séries de 10 « montée descente » sur step, alternées d’étirements classiques et une dizaine de minute de sauts en pas chassés et un travail des appuis.  Pas d’electo-stimulation pour aujourd’hui mais pas de douleurs à recenser non plus. C’est visiblement bon signe. Du coup, le kiné m’autorise de faire une sortie « test » ce jeudi afin de faire le point si des douleurs apparaissent à l’effort, et ce à la veille de la dernière séance de kiné programmée vendredi. Il me préconise une séance de running d’une vingtaine de minutes à allure modérée, qui devra être suivie d’étirements.
A noter que je me suis fais un cataplasme d’argile verte le soir avec une application d’environ 2h30.
C’est la reprise; jeudi 26/02/2015,
Avec l’aval du kiné, c’est reparti! une reprise en douceur comme convenu et pas de douleurs à déplorer ni pendant l’effort, ni après. 24 min pour environ 4km, l’allure est -très- modérée. La séance  s’est conclue par un petit quart d’heure d’étirements.
6ème -et dernière- séance; vendredi 27/02/2015,
Dernière séance de kiné! Rapidement expédiée puisque je me suis contenté de faire les désormais traditionnels étirements. Un peu plus poussés puisque les séries étaient de 3×15. Le kiné semble être confiant suite à la séance de reprise de la veille qui s’est déroulée sans douleurs. Il m’incite et insiste pour une reprise en douceur avec une nouvelle séance à 20 min, puis 25 min, puis 30 min avec une progression lente, tout en respectant des périodes de repos de 24h à 48h.
La question est à présent de savoir s’il ne fait pas revenir à la case départ, le médecin généraliste, pour pouvoir se faire prescrire un diagnostique par un podologue  afin de traiter le problème à son origine, qui pour le moment reste inconnu.
/
Afin de suivre la –je l’espère – fin de la guérison, j’ai mis en place ce tableau qui permettra de suivre jour après jour le programme de rééducation et ses effets.
rééduc 03032015
Suite, et fin(?); samedi 28/03/2015
Une dizaine de sortie plus tard, toutes suivies d’étirements et de glaçage avec des longueurs qui augmentent progressivement, je décide ce samedi matin de passer aux choses sérieuses. L’envie de trailer est forte mais la raison l’emporte: je me rabats sur une course nature que je connais bien: le Trail Découverte du Kochersberg, un 26km dans la pampa alsacienne avec un petit 500 de d+ à seulement 15min de voiture de chez moi. Météo parfaite, motivé à bloc je boucle la boucle en 2h01min (lien Movescount de la course). Pas mécontent de moi, je n’ai pas été gêné par quelconques douleurs ou gènes. De nature prudente, je ne me considère pas comme 100% guéri, mais c’est incontestablement sur la bonne voie.
TDK4
#pliermestinterdit

 /

23 réflexions au sujet de « L’inflammation ou tendinite du tendon du talon d’Achille »

    • Hello,
      Franchement je n’en sais rien parsque depuis que je vais chez le kinésithérapeute je n’ai pas couru. Je n’ai plus mal, je suis encore enflé mais je ne peux pas te dire si Cest leffet du kinésithérapeute oû du repos… Je continuerai a raconter sur mon article 🙂

  1. Problème de tendinite aussi, mais depuis août pour moi.. C’est cool de pouvoir voir ce que tu fais avec ton kiné, merci, et courage courage! 🙂

  2. Bonjour,
    moi ça fait trois ans que ça dure grosse douleur à droite avec nodule et petite mais bien désagréable douleur à gauche ,j’ai commencé par trois mois de repos sans sport,aucun résultat,
    24 séances d’ondes de chocs ,peut de résultat,
    kiné avec étirements et exercices sur power plates,je suis plus souple mais toujours mal,
    semelles orthopédique,résultats nul découragement complet de la podologue qui ne comprend pas,
    2e année ,20 séances d’ondes de chocs,toujours pas de résultat
    10 séances d’acuponcture avec homéopathie pas de résultats,
    la je recommence une série de 12 séances d’ondes de chocs ,j’en ai fait 6 et pas d’amélioration.
    En plus j’ai essayé le protocole de stanish,l’argile verte dont une fois 2 mois d’affilé en laissant agir toute la nuit , homéopathie que je continu depuis10 mois on cherche le bon traitement plus étirements matin et soir je doit oublié des choses mais je ne sais plus.
    Je recherche toujours la solution miracle je crois que je vais essayer le sillice si quelqu’un à du recule sur ce produit ?

    • un truc tout bête, pensez à consulter un dentiste !!!!! les tendons sont extrêmement sensible aux inflammations / infections. ils sont peu vascularisés et ont tendance à parfois capter les inflammations ne les concernant pas directement. Pourquoi les dents ? car c’est souvent le lieu d’inflammation cachées…..

      • Les dents j’avais déjà fait,je me suis fait opéré jeudi par arthroscopie,en faite on m’a poncé le tendon pour retirer le nodule et tout les tissus inflammés car ça fait 3 ans que je souffre .
        Pour le moment je marche encore avec des béquilles demain je dois arrêter.
        Je suis en arrêt 3 semaines et je dois être guérit pour la reprise du travaille.

  3. Ping : Test des écouteurs sport JVC Gumy Sport HA-ENR15-B-E | verslesommet

  4. Tendon d’Achille douloureux pdt un an pour moi. En désespoir de cause , je fais pdt 1 mois des cataplasmes d’argile verte (en granules, à délayer soi-mme et à laisser poser avt utilisation, (paraît il + efficace que la poudre toute prête) pdt 2H chaque soir –> plus aucune douleur! chui la 1ére surprise …mais ravie!
    Concernant le silice, mon médecin du sport m’en a prescrit une cure de 3 mois que je viens de terminer (Silicium organique naturel, 22 doses de 55mg , 30€ la boîte). Cette prescription fait suite à des blessures à répétition et est combinée à 2 autres prescriptions. Je n’en connais pas encore l’efficacité mais G repris les trails, sans douleur, sans blessure depuis qq mois, ce qui est miraculeux suite aux 4 années de blessures en tout genre que je viens de passer.

  5. Ping : Test du gel de massage OneGel Sport | verslesommet

  6. Ping : Le trail et la tendinite du releveur | verslesommet

  7. Ping : Mon bilan running 2015 | verslesommet

  8. Bonsoir je me suis fait une tendinite achiliéenne suite a un cours de step, tout d’abord apres le mal que j’ai ressenti pendant le cours,j’ai arreté de faire le step sur lecoup, puis je n’ai pas consulté le medecin,j’aurais du le faire et j’ai pas fait de sport en salle pendant la semaine,le samedi suivant il y avait une sorte d’apres midi fitness au décathlon,je suis allée, je n’avais plus mal, il y avait trois choses, step, aero fight et zumba, et bien des le debut de zumba j’ai commencé a ressentir une douleur , j’ai continué ,j’ai tenu bon, pendant 1h30 j’ai enchainé et resultat a la fin je ne pouvais plus sauter, ni marcher en fait. J ai consulté un medecin le mardi,pas de rdv avant et verdict, tendinite achiliéenne ,repos, anti inflammatoire ,orale et en pommade,et chevilliere que je suppporte pas , taille mal conseillé, celà fait maintenant 2 semaines c’était le 19 decembre, et toujours mal,j’ai fini mes boites de medocs,lundi je commence le kiné et je n’ai qu un hate reprendre le sport . Mais j’ai un peu peur d’une rechute, j’aimerais bien que mon kiné fasse ce qu il t’a fait, Je mets aussi du froid là où j’ai mal . Des conseils à me donner ?

  9. Bonjour j’ai une tendinite talon d’Achille depuis mai 2015 que je n’ai pas soigné tout de suite car comme ça passait ça ne m’inquiétais pas, mais ça revenait dès que je marchais surtout à plat. J’ai même dansé cet été en ayant mal et le lendemain je boitais … j’ai consulté un médecin (enfin !!!) seulement en décembre 2015. Je me retrouve donc avec une tendinite chronique qu’on essaie malgré tout de soigner. J’ai arrêté la salsa, l’aquagym, et j’ai fait déjà 15 séances de kiné. Mon kiné me fait toujours de la vascularisation du mollet (la région du tendon étant mal irriguée) et ensuite massages profonds (au début il faut serrer très forts les dents, c’est horrible) sur les conseils de mon kiné à la maison je fait le protocole de stanish avec étirements avant et aprés et glaçage. Depuis peu je commence à rééduquer le tendon avec de la course sur tapis. D’abord 3 mn marche rapide puis 1 mn course puis de nouveau marche etc… pendant 6mn; ensuite on court de plus en plus les autres séances s’il n’y a pas de douleurs. Au final il me reste encore un nodule douloureux, mon médecin m’a prescris encore 10 séances de kiné et dois me faire dès la semaine prochaine une première séance de mésothérapie. J’ai un ami a qui cette médecine a très bien fonctionné mais c’était sur un tendon de l’épaule. Quelqu’un a t’il déjà utilisé cette méthode sur le tendon d’Achille ? et quel a été le résultat ?

  10. Bonjour, je soufre d’une double tendinite du talon d’Achille depuis 2 semaines après avoir ingurgité 1.1/2 comprimé de TAVANIC. La médecine semble impuissante à réparer les méfait de cet antibiotique. Massages légers (car très douloureux) gel, patch, etc… sont inopérants… C’est désespérant, tout autant que le manque d’équilibre qui risque de me faire chuter. (ne me parler pas de sport… j’ai 71 ans)

    • Bonjour!
      Oui c’est un endroit délicat car solicité et difficilement évitable. J’espère que ça passera, certain s’en débarassent très bien, d’autres luttent un peu plus longtemps. Tenez nous au courant de l’évolution. Arnaud

Laisser un commentaire